French
German
 
Ajouter au carnet
'Une ascension sociale extraordinaire'
 
Carnet vide.
 
 
 
 
 

Vous êtes ici: Deuframat > ... > Une ascension sociale extraordinaire

Une ascension sociale extraordinaire

Matériels d'enseignement concernant ce chapitre: voir document 2 [1]
Comment peut-on expliquer l'ascension extraordinaire et à beaucoup d'égards unique de la dynastie des Carolingiens? Les documents présentés dans la deuxième partie ont pour but essentiel de fournir quelques pistes pour répondre à cette question centrale. La lecture de ces documents peut aboutir à la mise en place d'une frise chronologique sur l'époque des Carolingiens qui comportera les événements les plus importants de cette époque. Pour des raisons d'économie d'apprentissage, la démarche interdisciplinaire semble souhaitable et rationnel en intégrant les connaissances déjà acquises en cours d'histoire et en consultant des manuels scolaires d'histoire ainsi que d'autres sources d'informations. Deux aspects bien particuliers caractérisant l'ascension sociale extraordinaire des Carolingiens - qui, de maire du palais sont passés à roi puis à empereur - retiendront avant tout notre attention. D'une part, il faudra montrer de manière exemplaire, à l'aide de quelques documents, l'expansion de l'empire des Francs qui n'est pas uniquement l'œuvre de Charlemagne. La capacité de cet empire à s'étendre était due à sa force militaire et Charlemagne, le conquérant qui avait passé une bonne partie de sa vie dans les campagnes militaires, disposait, avec la chevalerie franque en armure, d'une force militaire quasi invincible pour l'époque et qui avait déjà assuré le pouvoir de son père et de son grand-père (cf. Bührer-Thierry: p. 29 et suiv.). D'autre part, le prestige et la légitimité sociale du pouvoir des Carolingiens était le fruit d'une coopération suivie avec le Pape. Au cours de cette coopération, le Pape s'est servi à plusieurs reprises du soutien des Francs pour affirmer son autorité face aux Lombards et à l'Empire byzantin ; en contrepartie, il était prêt en quelque sorte à bénir l'empire carolingien et à lui conférer le l'autorité prestigieuse du successeur de Saint-Pierre (5). 

____________________

Notes

(5) Die folgende Charakterisierung von Ph.-J. Catinchi (1999) in seiner Besprechung der Karlsbiographie von Jean Favier lässt die Bedeutung der päpstlichen Unterstützung für den karolingischen Aufstieg ermessen: "A l'origine divine de la lignée de Clovis répond, par l'onction qui marque le nouveau roi, une acceptation quasi sacerdotale de la royauté, où la sanction de l'Eglise remplace le droit du sang. "

Liens: