French
German
 
Ajouter au carnet
'L'inventeur de l'école'
 
Carnet vide.
 
 
 
 
 

Vous êtes ici: Deuframat > ... > L'inventeur de l'école

L'inventeur de l'école

Matériels d'enseignement concernant ce chapitre: voir document 1 [1]

On pourra débuter le cours par la chanson de France Gall "Sacré Charlemagne" qui assura en 1963 le premier gros succès populaire à cette débutante âgée alors de 16 ans (4). C'est une excellente manière de laisser les élèves deviner par eux-mêmes, en utilisant la compréhension orale, le personnage principal de la chanson et de les amener à citer d'autres faits qui pourront être utilisés alors pour la suite du travail. Les élèves reconnaîtront dans cette chanson la représentation française typique de Charlemagne, qui fait de lui l'inventeur et le défenseur de l' école, celui qui aimait en personne aller visiter ses classes et qui s'informait des progrès de ses élèves. Cela correspond au fait qu'historiquement de nombreux efforts ont été entrepris au niveau de l'éducation dans l'empire de Charlemagne ; l'empereur étant très soucieux de s'instruire, recevait à sa cour des érudits originaires de tous les coins d'Europe (cf. Fossier: p. 44 et suiv.). Le texte du document 1b) [2]  qui énumère les activités scolaires les plus importantes, à savoir : lire, écrire, comput /calcul, grammaire, chant, donne une image authentique de l'école au temps des Carolingiens. Si on considère les buts pédagogiques des activités scolaires citées ci-dessus, on s'aperçoit que l'école carolingienne servait à la christianisation. En outre, le développement des écoles a dû être favorisé par le besoin de disposer d'un personnel sachant lire et écrire pour administrer le royaume des Francs qui englobait de vastes parties de l'Europe de l'Ouest. Le texte du document 1b) [3]  ne mentionne pas clairement quelle était la langue écrite et enseignée à l'école à l'époque des Carolingiens. 

Les mises en garde contre les fautes de la lecture, de l'écriture et de sens se comprennent mieux s'il est précisé qu'à l'époque des Carolingiens, il fallait nécessairement apprendre le latin à l'école. En même temps elles sont une indication révélatrice de la volonté particulière du roi des Francs de répandre la " vraie " religion chrétienne dans le but de combattre l'hérésie, par exemple sous la forme de l'arianisme.

___________________

Notes

(4) Der Text des Chansons von France Gall ist der Darstellung von Pierre Saka, (Saka 1994, 249) entnommen. Ihre Interpretation befindet sich auf der CD Poupée de Son, Polydor 849 296-2.